Essuie-tout lavable pour les nuls

En notre société, après le papier toilette, c'est le consommable jetable que l'on trouve dans toutes les maisons: l'essuie-tout. 
A la télé, on nous le présente hyper absorbant, qui ne se déchire pas, même un enfant, oui, celui qui a renversé le vase, a juste à détacher un morceau et absorber l'eau...

 

Les enfants adorent l'essuie-tout. Chez moi, il dure environ 4 jours: pas très écolo. Si je mets un rouleau dans la cuisine, je peux être sûre qu'ils vont lui trouver toute sortes d'utilisations: activité de peinture, serviette de goûter, serpillière, mouchoir... Et, comble, si je l'enlève, ils utiliseront facilement les alternatives plus écolo qui existent: serviette en tissu, chiffon, torchon, lingette lavable, mouchoir en tissu, éponge...


Mais, quoique j'essaie de m'en débarrasser définitivement, monsieur finit toujours par craquer: on ne s'affranchit pas d'années de dépendance aussi facilement.

 

 

 

 

 

 

Voilà pourquoi j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes -heu, jeter l'essuie aux oubliettes- tout en trouvant une alternative qui rassure monsieur, et d'éventuels visiteurs, eux aussi accro...

Essuie main lavable, source: alittlemarket.com
Essuie main lavable, source: alittlemarket.com

 En parcourant le net, ou en suivant des groupes prônant écologie et sans déchets, boutiques en ligne... Je m'aperçois ces dernières années que beaucoup d'entre nous ont décidé de copier l'essuie tout jetable, cet objet dont l'utilisation reste malgré tout encore obscure pour moi... Beaucoup de tutoriels ont jailli, présentant un essuie se composant d'une face éponge et l'autre face coton imprimé, le tout relié les un aux autres par des pressions, enroulé à l'image de l'objet copié... très ingénieux...

 

 Honnêtement, ces essuies sont superbes, j'en suis jalouse.
Mais, étant un peu -beaucoup- feignasse, sur les bords, je me demande toujours si toute cette énergie déployée en vaut vraiment la peine... 

Bref, pour satisfaire à la dépendance de monsieur, j'ai réalisé des carrés tout bêtes, lavables, et surtout sans couture.

 

 

Pour les réaliser, il me fallait donc:

  • De vieux tee shirts colorés ou sombres (on évite le blanc?)
  • Et une paire de ciseaux, c'est tout!!!

 

Pour déterminer les dimensions de "l'indispensable", j'ai relevé celle d'un jetable (hou la copieuse!) Ben voui, chez sopatruc, plusieurs ingénieurs ont dû travailler des mois à calculer LA dimension nécessaire à une utilisation optimale et multitâche de l'objet, faire des tests...

Le jersey (tissu des t-shirt) ne s'effiloche pas, donc une simple découpe suffit! (pour ce que ça sert... ok j'arrête)

 

Après, non, ça n'absorbe pas aussi bien que les superbes modèles cousus éponge... Mais autant que les jetables, que je sache. Et si vous voulez de l'ultra absorbant, vous avez la serpillière, l'éponge...

Quelle satisfaction de créer soi-même en quelques minutes sans sortir la mac, et en recyclant de vieux vêtements???

Écrire commentaire

Commentaires : 0